Démarche « Zéro Phyto »

Plan de désherbage, objectif « Zéro phyto »

Les anciennes communautés de communes « Val d’Adour et du Madiranais » et « Adour Rustan Arros », avaient initié en 2015-2016 sur leur territoire communautaire respectif un diagnostic des pratiques et un plan de désherbage  à l’échelle de chaque commune.

L’objectif de cette initiative : se préparer à la loi Labbé, entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2017, qui interdit dans les espaces verts publics l’utilisation des pesticides. Une démarche qui s’inscrit dans les orientations du Plan d’ Action Territorial Nappe alluviale de l’Adour (PAT Adour) .

Le Zéro Phyto, c'est quoi ?
« Il faut changer les pratiques, organiser le désherbage selon les espaces, équiper les agents, anticiper et aménager différemment. »

En partenariat avec le PETR du Val d’Adour et l’Agence de l’eau Adour Garonne, la Communauté de Communes Adour Madiran accompagne la mise en place de plans de désherbage sur l’ensemble des 72 communes du territoire communautaire.

Depuis plusieurs mois, plusieurs communes de la CCAM expérimentent des techniques alternatives pour limiter l’utilisation de produits phyto sanitaires. La mise en oeuvre d’un plan d’amélioration sera étendue à l’ensemble des 72 communes du territoire dès 2018. 

Pourquoi l'objectif Zéro Phyto ?

  • Des rivières et des nappes polluées : Les pesticides utilisés pour le désherbage des espaces publics, des jardins, des voiries… sont régulièrement détectés dans nos cours d’eau.
  • Des études ont démontré la nocivité des substances chimiques pour notre santé (cancer, maladie de parkinson…).
  • Baisse de la biodiversité : destruction d’organismes non ciblés; maladies et développement d’espèces invasives.

Des solutions alternatives aux produits phyto sanitaires

Stéphane Bonneau, responsable de la Brigade Verte de la CCAM sur le pôle de Maubourguet, présente des techniques alternatives à l’utilisation des pesticides.

Les commentaires sont clos.